Les salles adhérentes

Ciné filou dans l’Orne

est un temps fort pour 8 salles de l’Orne chaque année au mois d’octobre. Dans chacune de ces 8 salles, durant 4 à 15 jours, une programmation d’une dizaine de films pour enfants est proposée aux enseignants d’écoles maternelles et primaires du département.

Ce format « festival », propre à cette action, permet aux enfants mais aussi aux enseignants, sur un temps réduit, d’effectuer un « bain de films » issus d’une programmation de qualité, exigeante et diversifiée, ayant pour but d’ouvrir le champ de réflexion des jeunes spectateurs à tous types de productions cinématographiques, courts et longs métrages de fiction ou d’animation, films d’art ou peu diffusés, d’actualité ou de répertoire. Cette manifestation a pour but de rendre les enfants, spectateurs de demain, moins consommateurs et plus actifs dans leur démarche de fréquentation d’un lieu culturel. Elle a aussi pour objectif de leur faire découvrir différents genres, esthétiques et techniques cinématographiques. Ce bain de films permet de « réaffirmer » sur un temps précis la nature artistique du cinéma dans toutes ses dimensions (contre la vision réductrice du cinéma comme divertissement) et d’en démontrer toutes ses capacités pédagogiques aux enseignants. Il s’agit aussi de donner l’habitude aux enfants, dès leur plus jeune âge, de fréquenter le cinéma de proximité afin de découvrir les films dans leur espace naturel qu’est la salle de cinéma.
Cette année deux séances évènements sont proposées :
- un jeu diffusé sur l’écran de la salle à la suite du film LE TABLEAU avec Patrice Mabire, animateur cinéma et audiovisuel, invitera les jeunes spectateurs à réfléchir sur l’esthétique de l’auteur, les thèmes et les références picturales...
- et un ciné-conte avant la projection du KID, au cinéma de Flers, le mardi 15 octobre à 9h30, avec Sami Hakimi, conteur et musicien, racontera son rêve dans le rôle de Charlot où il revisitera le film et où il croisera une grande partie des personnages et des objets du film.
Animation avec le soutien de l’ADRC (Agence pour le Développement Régional du Cinéma)